US FORBACH FOOTBALL
 
 
 
 
 
 

Neutralisé à la pause et mené à vingt minutes du terme, Amanvillers a mis le turbo pour battre largement Forbach.


Entre Amanvillers et la réserve de l’US Forbach, la première période était assez terne et hachée, ce qui ne permettait pas le beau jeu. Les deux formations évoluaient par de longs ballons sans grand danger pour les deux gardiens.
Les visiteurs se montraient dominateurs et dangereux par Sarahoui, qui s’échappait et obligeait Schmit à un sauvetage délicat (18e ). Le joueur forbachois, pourtant bien servi, manquait ensuite son dernier geste (20e ). La réaction locale tardait à venir et l’action menée par le trio Woellet-Sollner-Cieslak était enrayée avec difficulté par Rimbourg (37e ).
À la reprise, la troupe de Gastrini faisait meilleure impression et se faisait pourtant prendre à défaut en contre, suite à un coup franc en leur faveur mal négocié. Ozel expédiait une frappe flottante au fond des filets de Schmit (0-1, 54e ).
Les locaux poussaient et par deux fois, la défense forbachoise était aux abois (65e , 69e ). Sur un mauvais jugement de la défense visiteuse, les locaux obtenaient un coup franc indirect dans la surface de réparation qui permettait à Dambrune d’égaliser (1-1, 71e ). C’était alors au tour de Sollner de placer une frappe imparable qui faisait mouche, sur une passe en retrait de Maury (2-1, 77e ).

Forbach accuse le coup

Les visiteurs accusaient alors le coup en se montrant plus fougueux et en s’énervant, ayant totalement perdu leur football et sur un nouveau centre de Dambrune, Woellet poussait dans le but le ballon relâché par l’infortuné Rimbourg. (3-1 83e ).
Mais le meilleur restait à venir quand ce même Woellet plaçait un coup franc excentré ne laissant aucune chance au gardien visiteur (4-1, 90e +4). C'était du beau travail, même si le score pouvait paraître sévère. Pour Amanvillers, la belle série continue, même si ce fut difficile avant le repos.