US FORBACH FOOTBALL
 
 
 
 
 
 

Les Forbachois se rassurent

Hier soir Forbach se devait de reprendre goût à la victoire. Ils devront se contenter du nul.

D’entrée, deux belles opportunités se présentaient coup sur coup aux locaux. Sur le premier corner Tchintcho Nguembou déviait en corner la reprise de la tête de Tergou (3e ) avant de s’interposer la minute suivante, sur la frappe à bout portant d’Abdelli.
Les banlieusards strasbourgeois sortaient progressivement de leur torpeur. Suivait cette balle arrêtée de Plautz, qui frisait le montant droit du but gardé par Cappa (15e ). Sur l’action suivante Bourtal, infiltré dans les seize mètres visiteur, ajustait le portier bas-rhinois qui ne pouvait qu’effleurer le cuir, lequel terminait sa course au fond de ses filets (1-0, 16e ). Cappa sollicité par Mekkari (21e ), affichait une certaine sérénité dans sa cage face à cette formation adverse au visage enfin plus collectif comme sur ce centre précis de Mekkari, annihilé avec brio (40e ).
Cet avantage devait conforter la détermination lorraine, même en sachant que les Alsaciens n’avaient pas abdiqué toute prétention. Cela se vérifiait rapidement lorsque les partenaires de l’ancien professionnel Kante s’installaient dans le camp uséfiste. Plautz, encore lui, exécutait un tir en coin qui demandait toute la vigilance du portier local (50e ). Forbach, visiblement perturbé, ne soignait plus ses relances et ce que l’on redoutait, finissait par arriver, sur un nouveau coup de pied arrêté de l’inévitable Plautz, au second poteau à destination de Tine, ce dernier obtenait la parité (1-1, 57e ). Seul Abdelli, arrêté dans son élan sur hors-jeu, titillait l’arrière-garde des Strasbourgeois (65e ). Mais au fil des minutes, les hommes de Djamel Ferdjani insistaient moins, ce qui permettait à Babaya et à ses coéquipiers de desserrer l’étreinte au cours du dernier quart d’heure. Malheureusement pour eux, Tchintcho Nguembou repoussait des deux poings la puissante frappe d’Abdelli (78e ) avant que la paire Mekkari-Plautz ne fasse passer un dernier frisson dans le dos des Bleus (86e ) au terme d’un match vivant.
 

FORBACH - VAUBAN STRASBOURG : 1-1 (1-0)

Stade du Schlossberg. Arbitre : M. Rossini. Les buts : Bourtal (16e ) pour Forbach ; Tine (57e ) pour Vauban. Avertissements à Forbach : Babaya (59e ), Fernandez (89e ) ; Boukalada (73e ) à Vauban.
FORBACH. Cappa, Kennel, Assou, Coulibaly, Tergou, Babaya, Bourtal, Fernandez, Abdelli, Strehl (Benthami, 70e ), A. Ba (Osmani, 46e ).
VAUBAN STRASBOURG. Tchintcho Nguembou, Fieck (Robin, 63e ), Erius, Obesse, Kante, M. Ba, Plautz, Tine, Erbs (Charoy, 63e ), Mekkari, Boukalada (Andriamanivosoa, 82e ).
 

US FORBACH - VAUBAN SAMEDI A 19H00

L’US Forbach joue gros ce soir au Schlossberg

Le match. US Forbach : 14e et dernier du classement avec 4 points (une victoire, un nul, quatre défaites) ; Strasbourg Vauban : 7e avec 8 points (deux victoires, deux nuls, deux défaites).
Les Forbachois, sans la moindre victoire depuis la première journée, font patienter leurs fidèles supporters, lesquels commencent à trouver le temps long. Vaincre l’AS Strasbourg Pierrots Vauban devient une obligation. Coup d’envoi ce soir à 19 h au stade du Schlossberg.
• L’enjeu. Il sera de taille car les joueurs de Salem El Foukhari ont chuté en queue de classement après trois défaites consécutives. Cela fait bien longtemps que pareille situation ne s’est pas produite chez les pensionnaires du Schlossberg.
De plus, pour leur troisième saison en CFA2, Babaya et ses coéquipiers accusent déjà un déficit à domicile qu’il convient de résorber au plus vite. Cela ne sera pas aisé face à des Alsaciens ayant repris confiance après leur court succès sur Haguenau.
L’USF, pour avoir cédé trop facilement devant Schiltigheim, ne pourra se permettre un nouveau "non-match". Il ne saurait être question de renouveler les mêmes erreurs ce soir pour ne pas noircir davantage le tableau.
• L’adversaire. Le bilan présenté par les visiteurs loin de leur stade de la porte de Kehl laisse apparaître un succès sur Illzach-Modenheim (0-2) dès l’entame et deux défaites chez les réservistes de l’ASNL (3-0) puis à Lunéville (2-0). En Coupe de France, l’aventure a également pris fin pour eux, au 5e tour, à Sierentz (Excellence) sur le score de 1 but à 0.