US FORBACH FOOTBALL
 
 
 

Forbach : le jour d’aprèsForbach - Sarre-Union
Stade François-Meyer
ce samedi (17 h)

Malgré un avantage de deux buts et une supériorité numérique, les Forbachois se sont inclinés 3-2 à Sarreguemines samedi dernier. Après avoir ruminé leur déception toute la semaine, ils vont tenter de rebondir contre Sarre-Union
 
I l est possible de mener de deux buts à la mi-temps d’un derby, de voir son adversaire réduit à dix suite à une exclusion, et de réussir l’exploit de s’incliner 3-2 au terme de la partie. C’est l’amère expérience vécue par l’US Forbach, samedi dernier, sur la pelouse de Sarreguemines, à l’occasion de la deuxième journée de CFA 2. Double buteur au cours du premier acte face au SFC, le capitaine forbachois Joseph Di Maria ne trouve toujours pas d’explication à la baisse de régime des siens après l’heure de jeu, qui a coûté un but de Ba et un doublé de M’Barki, sur plusieurs cadeaux des hommes de Salem El Foukhari. « Je ne sais pas… On s’est écroulé. Ce sont des grosses erreurs qu’on ne peut pas se permettre de commettre. C’est inexplicable. » « L’entraîneur a pété une pile » L’attaquant mosellan parle de « grosse frustration » et avoue ne pas avoir élevé la voix dans les vestiaires après le coup de sifflet final. « Honnêtement, j’étais moimême abattu. Et puis je pense que ce n’était pas le moment d’en rajouter. Ceux qui ont commis les erreurs savaient et ça ne servait à rien de les accabler. Aucun joueur n’a parlé. L’entraîneur, lui, a pété une pile. » Surtout que Forbach avait eu l’opportunité de réussir le break avant le retour sarregueminois. « Le match se retourne à ce moment-là », commente Di Maria. Après son succès inaugural à Haguenau (1-2), l’USF a donc raté une grande occasion de compter six points après deux journées de championnat. Surtout, elle s’est offert une belle gueule de bois et le malheur de ruminer cette incroyable contreperformance durant toute la semaine. « On en a parlé à l’entraînement, raconte Di Maria. Pour l’entraîneur, c’est une faute professionnelle. On n’a pas le droit d’attaquer à cinq à 2-0. Je pense qu’il y aura quelques changements en guise de sanction pour le match contre Sarre-Union. » Sarre-Union, le prochain adversaire de Forbach, ce samedi, pour le premier match de la saison à domicile. Un nouveau derby, certes, mais surtout l’occasion de rebondir après la désillusion vécue à Sarreguemines. Le cri du cœur du capitaine : « On a beaucoup d’envie face à cette équipe qui vient de descendre. On veut vraiment se racheter, montrer ce qu’on sait faire, de quoi on est capable. On est très motivé et on va se racheter ! » Pour ne pas entrer dans une spirale négative, les Forbachois seraient bien inspirés de passer des paroles aux actes. 
 
Forbach - Sarre-Union (17 h) Le dernier match. Forbach : défaite à Sarreguemines (3-2) ; Sarre-Union : victoire contre Haguenau (2-0). L’avis de l’entraîneur de Forbach, Salem El Foulhari. « Même si cette rencontre ne se joue pas sur notre terrain, il faudra faire un match plein et surtout faire preuve de plus de maturité. Rigueur et application seront nécessaires. » L’avis de l’entraîneur de SarreUnion, Fabrice Oumedjkane. « Nous allons essayer de confirmer notre rigueur défensive entrevue face à Haguenau Nous tenterons d’exploiter toutes les opportunités pour réaliser une bonne opération. » Les effectifs. Forbach : Tergou et Ouadah sont suspendus, Strehl et Coulibaly sont blessés et Bourtal est incertain. Sarre-Union : Dje est toujours absent. Le groupe forbachois. Cappa, Koscher, Kennel, Assou, Bousschad, Babaya, Benthami, Christmann, Bnou Marzouk, Fernandez, Osmani, Di Maria, Pfeifer, A. Ba, Abdelli, Bourtal (?).