US FORBACH FOOTBALL
 
 
 
 
 
 

USF : hiérarchie à respecter


Au stade François Meyer les joueurs forbachois auront un double objectif : poursuivre leur carrière en Coupe de France et préparer du même coup la venue de Schiltigheim dans une semaine.

Demain, les joueurs du président Pascal Kirchstetter laissent leurs soucis en championnat CFA2 de côté et accueillent Magny (DH) en Coupe de France.
C’est l’un des chocs de ce 4e tour. Malgré le fait de recevoir (à 15 h au stade François-Meyer de Marienau), les joueurs forbachois ne devront pas prendre les hommes de Christian Garofalo à la légère.
Outre l’objectif premier consistant à assurer le maintien dans leurs championnats respectifs, les deux clubs sont décidés à ne pas quitter prématurément la grande compétition nationale. Ce qui devrait donner une confrontation intéressante entre les deux équipes.

Avantage Forbach en Coupe de France

C’est la cinquième confrontation en Coupe de France entre Forbachois et banlieusards messins. Lors de la saison 1995-1996, le onze du regretté Jérôme Savary avait éliminé Forbach dès le 4e tour (1 à 0 a.p.). Depuis cette désillusion, l’USF a fait respecter la hiérarchie : lors du 6e tour (saison 1998-1999, 1-2), puis au 8e tour (saison 2002-2003, 1-4) et au 4e tour l’exercice suivant (0-1).
L'avis de l’entraîneur forbachois Salem El Foukhari : « J e compte sur la détermination de mes gars pour ne pas tomber dans le piège. A ce stade de l’épreuve, il faut tout donner pour passer sans encombre les premières étapes où le challenger a le rôle le moins ingrat. Une élimination serait mal vue. »

Jordan Strehl dans le groupe

Du côté de l’effectif, Di Maria est sous le coup d’une suspension alors que Strehl, qui vient de reprendre après sa grave blessure contractée en mars dernier, sera dans le groupe.
L’effectif est composé de : Cappa, Koscher, Kennel, Coulibaly, Tergou, Assou, Babaya, Bourtal, Fernandez, Ouadah, Osmani, Abdelli, Strehl, Christmann, A. Ba et Benthami.