US FORBACH FOOTBALL

HAGUENAU - USF 1 - 2

HAGUENAU - FORBACH : 1-2 (0-0)



Parc des Sports. Arbitre : M. Grin. Buts pour Haguenau : Giesi (90e , sur penalty) ; pour Forbach : Abdelli (59e , 69e ). Avertissements à Haguenau : Bur (84e ) ; à Forbach : Babaya (75e ), Fernandez (89e ).
HAGUENAU. Ebede, Heinrich, Ursch, N’Gueni, Falk, Koch (Mastronardi, 72e ), Belktati (Moritz, 63e ), Bey, Giesi, Rosenfelder (Bur, 63e ), Hayef.
FORBACH. Cappa, Kennel, Assou, Coulibaly, Tergou, Babaya, Osmani, Fernandez, Abdelli (Achario, 85e ), Di Maria, Peifer.
 
 
 
Bien organisé défensivement et accrocheuse à souhait, samedi soir, Forbach n’avait plus qu’à profiter des erreurs individuelles des joueurs de Philippe Knobloch pour empocher la mise. « On a eu quelques bonnes opportunités en première période qu’on n’a pas su concrétiser, estimait l’Alsacien Rachid Hayef après la rencontre. Eux, ils avaient une bonne tactique, ils faisaient le dos rond. Après, on a manqué de concentration et on a fait quelques erreurs individuelles qu’on a payées cash. »
Le début de rencontre est clairement à l’avantage des visiteurs qui manquent de peu de profiter du retard à l’allumage des locaux. Dès l’entame, Babaya récupère le ballon d’un tacle rageur avant de centrer pour Abdelli qui bute sur Ebede, bien placé (2e ). Dans la foulée, une passe en retrait vers Ebede mal assurée permet à Di Maria de s’échapper mais Koch sauve l’affaire de justesse (5e ).
Après ce début de match catastrophique, Haguenau se reprend et parvient à imposer son rythme. Joris Ursch, en bonne position, voit sa frappe contrée (13e ) et Lahcen Belktati tombe sur un Cappa solide sur sa ligne (15e ). Le temps fort haguenovien est passé et après la pause c’est à nouveau Forbach qui revient avec les bonnes intentions.

Abdelli décisif

Suite à quelques ballons chauds, Abdelli obtient un coup franc aux 25 mètres face au but. Le même Abdelli détourne la frappe de Peifer juste assez pour tromper Ebede qui ne peut qu’effleurer le ballon (0-1, 59e ). Forbach, qui jouait clairement le nul, se retrouve dans une situation idéale tandis que les Haguenoviens semblent sonnés par ce coup du sort.
Quelques minutes plus tard, une énième mauvaise relance interceptée par Abdelli permet à ce dernier de surprendre Ebede pour la deuxième fois de la soirée (0-2, 69e ). En contre, Forbach a quelques occasions de creuser encore l’écart et les attaques haguenoviennes manquent de tranchant. Suite à une faute de Tergou sur Falk dans la surface, Cyril Giesi réduit le score mais trop tard (1-2, 90e ).
 

CFA2 Groupe Présentation CFA2 2016/2017 : groupe D

Les favoris
 Troisième du dernier groupe F de CFA2 derrière les deux promus de l'été, Reims B et Raon-L'Etape, Sarreguemines peut légitimement postuler à une place de choix dans ce groupe D version 2016/2017. De leur côté, Schiltigheim et Illzach-Modenheim, respectivement sixième et septième du dernier exercice, pourraient également avoir une carte à jouer en faisant preuve d'un maximum de régularité.
 Les outsiders
 Sous la menace d'une relégation en DH mais finalement repêché, Biesheim sera en quête d'un maintien confortable cette saison. Ambition identique pour Forbach, l'ancien promu Pagny-sur-Moselle ou encore Haguenau, respectivement onzième, dixième et neuvième du précédent exercice. A moins d'une belle surprise pour l'un d'entre eux ?
 Les relégués/promus
 Frustré, Sarre-Union pouvait l'être à l'issue d'un été qui l'aura vu être privé d'un repêchage en CFA alors qu'Evian Thonon-Gaillard ne repartira finalement pas à cet échelon. Qu'à cela ne tienne, l'USSU devra se servir de ce côté revanchard pour valider un retour rapide à l'étage supérieur.
 
En parallèle, pas moins de trois promus composent ce groupe D de CFA2. Il s'agit de Lunéville, Prix-lès-Mézières et Strasbourg Vauban. Il sera intéressant de voir comment vont se comporter trois formations en plein apprentissage dans un premier temps mais qui pourront compter sur la dynamique de l'accession pour faire bonne figure.
 Les réserves
 Enfin, trois réserves professionnelles sont présentes au sein de la poule : Metz, Nancy et Strasbourg. Trois formations qui partagent la particularité d'avoir vu leur équipe fanion être promue cet été, soit en Ligue 1, soit en Ligue 2. Nancéiens et Messins avaient trusté les premiers rangs la saison dernière, tandis que les Strasbourgeois avaient dû s'employer pour valider leur maintien. La donne va-t-elle changer dans les mois à venir ? 
 

 

VICTOIRE A HAGUENAU 2 à 1