US FORBACH FOOTBALL
 
 
 
 
 
 

DEFAITE LOGIQUE A METZ 1 A 0

Grâce à un match maîtrisé, la réserve de Metz est sortie victorieuse de son derby contre Forbach (1-0) ce samedi. Première victoire de la saison pour les coéquipiers d’Alexis Larrière, unique buteur du match.

O n est tombés contre une bonne équipe, vraiment très disciplinée. On n’a pas pu se créer d’occasion, on avait très peu de place ». L’entraîneur de Forbach Salem El Foukhari reconnaît la maîtrise des Messins dans ce derby. Car, hormis une double parade décisive du gardien japonais Kawashima dès la 9eminute, les Grenats n’ont pas été inquiétés. La charnière centrale Selimovic-Philipps a fait son travail solidement. Les milieux ont bien combiné. Toute l’équipe a bien respecté les consignes de l’entraîneur José Pinot. « J’ai trouvé qu’on avait une belle maturité dans le jeu. On a livré un bon contenu, notamment en première mi-temps », commente le technicien satisfait. Car après les réflexes de leur gardien nippon, les Messins se sont tranquillement installés dans le camp adverse. Et Larrière a profité d’un bon travail collectif entre Thil, Vion et Ikaunieks pour ouvrir le score. Une belle frappe qui a scotché le gardien (1-0, 24e ).

Break manqué par Saliou Diakhaté

Cinq minutes plus tard après une énième combinaison des milieux, Diakhaté s’est retrouvé seul contre le gardien mais a loupé totalement son face-à-face. Sa frappe s’est envolée très haut dans le ciel ensoleillé de Metz. Mais les locaux ont continué à pousser et le remuant Vion a essayé de mettre en difficulté plusieurs fois Cappa peu avant la mi-temps.
L’intensité est ensuite retombée en seconde période. Les Messins, sur les directives de leur coach, ont plus travaillé la possession. Les occasions ont été très rares, mise à part deux buts logiquement refusés pour hors-jeu de Vion et Mathis. « Je trouve qu’on a grandi un petit peu aujourd’hui. Le seul regret, c’est peut-être de ne pas avoir su se mettre définitivement à l’abri », pense José Pinot. Forbach a en effet essayé de jouer sa chance en fin de match mais pas de quoi inquiéter l’arrière garde messine. « On a été trop timides à l’approche de leurs vingt mètres, constate Salem El Foukhari. On ne les a pas assez inquiétés. On manquait de verticalité ».
Au final, une victoire logique de Metz contre Forbach dans un derby fair-play. Il y avait de l’intensité, mais la discipline des jeunes Grenats a pris le dessus sur l’impact physique des Forbachois. Et quand la discipline va, tout va !